Visiter Macao: 8 choses à faire pour ne rien manquer

Que faire à Macao?

Macao, souvent considéré comme le “Las Vegas de l’Est“, est bien plus qu’une simple destination de jeux. Située sur la côte sud de la Chine et à une courte distance de Hong Kong, cette région administrative spéciale a longtemps été un carrefour d’échanges entre l’Orient et l’Occident. Le riche héritage de Macao est le résultat de plus de 400 ans de gouvernance portugaise mêlée à la culture chinoise profondément enracinée, offrant ainsi un mélange fascinant et unique de traditions, d’architectures et de cuisines. Le centre historique de la ville, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, est un véritable témoignage de cette coexistence harmonieuse : des temples chinois majestueux à proximité d’églises baroques, le tout sur un fond de rues pavées où les noms portugais côtoient les enseignes en caractères chinois.

Au-delà de son passé captivant, Macao est également un leader mondial en matière d’industrie du jeu, surpassant même Las Vegas en termes de revenus. La ville abrite certains des casinos les plus luxueux du monde, avec une architecture époustouflante et des spectacles de classe mondiale. Cependant, il est crucial de comprendre que le jeu n’est qu’une facette de ce que Macao a à offrir. En se promenant dans ses rues, on peut ressentir le pouls vibrant de la vie urbaine, des marchés nocturnes animés aux festivals traditionnels, en passant par des restaurants étoilés au Guide Michelin qui servent une cuisine délicieuse fusionnant les saveurs portugaises et chinoises.

Enfin, Macao est un exemple brillant d’innovation et d’adaptabilité. Malgré sa petite taille – à peine 30 kilomètres carrés – la région a su optimiser chaque centimètre carré, avec des gratte-ciels impressionnants juxtaposés à des parcs paisibles. Sa proximité avec d’autres hubs asiatiques, ses infrastructures modernes, et ses politiques favorables aux touristes font de Macao une destination incontournable pour les voyageurs cherchant à vivre une expérience asiatique unique, où le passé et le présent coexistent de manière spectaculaire.


1. Quartier historique

Unsplash

Fusion architecturale et culturelle

Au cœur de ce quartier, les influences culturelles des dynasties chinoises et des explorateurs portugais se sont superposées pendant plus de quatre siècles, pour finalement former un ensemble architectural et culturel absolument unique. Les bâtiments, allant des élégantes résidences aux églises baroques en passant par les théâtres chinois, sont construits avec des techniques et des matériaux qui témoignent de cette fusion. Les rues pavées, par exemple, présentent un design en “os de poisson”, une technique d’urbanisation portugaise, mais utilisent des matériaux locaux tels que les pierres de basalte et les briques chinoises.

L’alchimie sensorielle de macao

Les spécificités du quartier ne se limitent pas à son architecture. Les sons, les saveurs, et les parfums de ce lieu racontent eux aussi une histoire fascinante. Ici, vous pouvez entendre simultanément le doux chant des prières bouddhistes, le tintement des cloches d’église et le murmure des conversations en cantonais et en portugais. Les parfums se mélangent, avec les effluves de l’encens des temples juxtaposés aux arômes de la cuisine macanaise, elle-même une fusion exquise des traditions culinaires portugaises et chinoises. Cela crée une expérience sensorielle complète, où chaque détail, du plus subtil au plus évident, est un rappel de la dualité culturelle de Macao.

Préservation et patrimoine

Cependant, ce qui rend véritablement le Quartier historique de Macao si spécial, c’est la manière dont il a su préserver et valoriser son patrimoine. En dépit de la modernisation rapide et du développement fulgurant de Macao, ce quartier demeure un bastion de la tradition. Des efforts considérables ont été déployés pour restaurer et maintenir les structures, avec des techniques alliant savoir-faire traditionnel et innovations modernes pour assurer leur pérennité. Par ailleurs, de nombreux sites du quartier ont été reconnus par l’UNESCO comme faisant partie du patrimoine mondial, offrant ainsi une garantie supplémentaire de leur préservation pour les générations futures. En parcourant ces rues, le voyageur ressent une véritable immersion dans un passé où deux cultures, en apparence si différentes, ont cohabité, collaboré et créé quelque chose d’inégalé ailleurs dans le monde.


2. Temple A-Ma

Wikimedia



Berceau du nom “Macao”

Fondé en 1488 au cœur de la ville, le Temple A-Ma, aussi connu sous le nom de Temple de la déesse maritime Mazu, est non seulement le plus ancien de Macao, mais il est aussi intimement lié à l’origine même du nom de la ville. Selon une légende, lors de l’arrivée des Portugais, ils ont demandé aux locaux le nom de la terre, et ils ont répondu “A-Ma Gau”, ce qui signifie la “Baie d’A-Ma”. De là est né le nom “Macao”.

Mélange architectural et philosophique

Architecturalement parlant, le Temple A-Ma est un trésor. Réparti sur plusieurs niveaux d’une colline, le complexe se compose de différents pavillons dédiés à la vénération de diverses divinités, reflétant la philosophie syncretique de la Chine où confucianisme, taoïsme et bouddhisme se mêlent harmonieusement. Parmi ces pavillons, le “Pavillon de la Guilde” est particulièrement remarquable, avec ses sculptures de dragons en spirale et ses toits en forme de jupe qui reflètent l’architecture traditionnelle des temples du sud de la Chine. De plus, des inscriptions en pierre précieuses et de vieux poèmes chinois sont gravés tout autour du temple, offrant un aperçu fascinant de l’art et de la pensée de l’époque.

Cœur spirituel de Macao

Mais au-delà de sa splendeur architecturale, le Temple A-Ma est le pouls spirituel de Macao. Chaque année, lors de la fête de la déesse A-Ma, le temple s’illumine de mille feux. Des milliers de fidèles affluent vers ce lieu sacré pour rendre hommage et demander des bénédictions à la déesse protectrice des pêcheurs et des marins. L’encens brûle sans cesse, les chants et les prières résonnent, et une procession colorée serpente à travers les rues avoisinantes. C’est une expérience qui transcende la simple visite touristique, offrant aux voyageurs une immersion profonde dans la culture et la spiritualité chinoises.


3. Tour Macao

Unsplash

Vue panoramique et design contemporain

S’élevant à 338 mètres au-dessus du sol, la Tour Macau est bien plus qu’un simple repère urbain. Conçue par l’architecte Gordon Moller, cette tour est devenue l’emblème de la modernité et de la croissance rapide de Macao. Le pylône central de la tour, construit avec une précision et une ingénierie remarquables, permet non seulement aux visiteurs d’avoir une vue panoramique de la ville, mais aussi de Hong Kong par temps clair. Ce n’est pas simplement une prouesse architecturale, mais aussi une démonstration de la capacité de Macao à intégrer le design contemporain dans son tissu urbain historique.

Sensations vertigineuses

Pour les amateurs de sensations fortes, elle est également célèbre pour ses activités d’aventure. Le saut à l’élastique depuis la tour est l’un des plus hauts du monde, offrant une chute libre de près de 233 mètres. Ce n’est pas pour les âmes sensibles, mais ceux qui osent faire le grand saut sont récompensés par une montée d’adrénaline inégalée et une perspective entièrement nouvelle de Macao. De plus, la tour offre “Skywalk X“, une promenade en plein air autour du rebord extérieur. Sans main courante et à une altitude vertigineuse, c’est une expérience qui allie à la fois le frisson et l’admiration.

Un centre de divertissement aux multiples facettes

Mais ce n’est pas tout. La Tour Macau est également un centre de divertissement multifonctionnel. Le théâtre de la tour accueille une variété de spectacles, de concerts et d’événements culturels, reflétant la diversité et le dynamisme de la culture de Macao. Pour les gourmets, la tour abrite également des restaurants offrant une gastronomie de classe mondiale. L’un des plus remarquables est le restaurant tournant situé à l’étage supérieur, où les convives peuvent déguster des mets délicieux tout en admirant la vue panoramique qui change constamment au fur et à mesure que le restaurant fait sa rotation complète.


4. Venetian Macao

Unsplash



Luxe et ingéniosité

Au cœur de Macao, le Venetian Macau s’impose comme un exploit de construction et une incarnation du luxe. Inspiré de la célèbre ville de Venise, cet édifice est bien plus qu’un simple casino ou hôtel. Avec une superficie totale de 980 000 mètres carrés, il détient le titre de la plus grande structure hôtelière d’Asie et se classe troisième au niveau mondial. L’ingéniosité de sa construction réside dans sa capacité à reproduire, à une échelle gigantesque, certains des plus emblématiques monuments vénitiens.

Une odyssée vénitienne en plein cœur du shopping

À l’intérieur, les visiteurs peuvent naviguer sur des canaux artificiels bordés de boutiques de luxe, où gondoliers chantants les transportent sous de faux ciels bleus, donnant l’illusion d’une journée ensoleillée à Venise, quelle que soit l’heure. Les détails sont d’une précision remarquable : du design des gondoles aux fresques qui ornent les plafonds, tout est conçu pour immerger le visiteur dans une expérience vénitienne authentique. Le sol en marbre est importé d’Italie, et même les “pierres” des façades des boutiques sont conçues pour vieillir et s’user comme le feraient les vrais bâtiments de Venise. La Grande Canal Shoppes, avec plus de 350 magasins, est une invitation à une expérience de shopping hors du commun, où marques internationales et créations de designers locaux coexistent.

Gigantisme et spectacle

Le Venetian Macau ne se limite pas à son environnement d’inspiration vénitienne. Le casino, avec ses 550 000 pieds carrés dédiés aux jeux, est le plus grand du monde, proposant une gamme variée de tables et de machines pour tous types de joueurs. À cela s’ajoute le Cotai Arena, une salle de spectacle pouvant accueillir jusqu’à 15 000 personnes, qui a vu défiler de nombreux artistes internationaux et des événements sportifs d’envergure.


5. Capitale culinaire

Joel Robuchon

Quand le Portugal rencontre la Chine à Macau

Il s’est forgée à Macau une identité culinaire aussi riche que singulière, fruit d’un mélange entre les saveurs portugaises et chinoises. Dès la première bouchée, on ressent cet équilibre parfait entre les épices européennes et les techniques de cuisson asiatiques. Prenez par exemple le “Galinha à Africana“, un plat de poulet épicé qui évoque les voyages des Portugais en Afrique, mais qui est préparé avec des méthodes purement macanaises. Ou encore les “Tamarins“, des fruits de mer sautés dans une sauce aigre-douce, dont les racines remontent à la fois à l’héritage portugais de Macao et à ses influences chinoises.

Douceurs et saveurs

La vraie star de la cuisine macanaise est sans conteste le “Pastel de nata“, cette petite tartelette au flan d’origine portugaise. Cependant, à Macao, elle a une texture particulière : une croûte parfaitement croustillante qui renferme un centre crémeux, le tout légèrement caramélisé pour un goût unique. Si vous souhaitez quelque chose d’authentiquement local, essayez le “Minchi“, un sauté de bœuf ou de porc haché, servi avec des pommes de terre et souvent couronné d’un œuf au plat. Ce plat, aux influences portugaises et malaises, est si emblématique qu’on dit qu’un chef ne peut prétendre maîtriser la cuisine macanaise sans savoir le préparer à la perfection.

De la rue aux étoiles Michelin

Au-delà de ces plats emblématiques, c’est la diversité des offres culinaires de Macao qui étonne. Des restaurants étoilés Michelin aux petites échoppes de rue, chaque lieu offre une version unique de ce mélange culturel. Dans les ruelles étroites, vous pouvez découvrir des étals vendant du “Jerk fan“, du riz gluant cuit à la vapeur dans des feuilles de lotus, ou des “Pork Chop Buns”, des sandwiches au porc pané. En revanche, dans les restaurants plus luxueux, vous pourrez déguster des plats comme le “Bacalhau“, de la morue séchée préparée de mille et une façons. Cet éventail de saveurs, allant des plats de rue rustiques aux créations gastronomiques, fait de Macao un paradis pour les gourmets, où chaque repas est un voyage en soi.


6. Hong Kong

Unsplash



Une escapade vers la métropole scintillante

Située à seulement une heure de traversier de Macao, Hong Kong est une métropole scintillante qui se dresse fièrement comme un phare de modernité tout en conservant profondément ses racines traditionnelles. Lorsque l’on envisage une escapade d’une journée depuis Macao, cette cité bouillonnante offre une expérience totalement différente, passant des gratte-ciel étincelants à des marchés animés, le tout enveloppé dans une culture riche et complexe. Prendre le traversier est en soi une expérience, car cela offre une vue imprenable sur le Delta de la Rivière des Perles, l’un des principaux couloirs maritimes du monde, où des navires de toutes tailles naviguent jour et nuit.

Entre futurisme et traditions

Une fois arrivé à Hong Kong, l’emblématique skyline de la ville s’offre à vous. Des structures architecturales comme l’IFC (International Finance Centre) et la Bank of China Tower, conçue par I.M. Pei, se détachent parmi une forêt de gratte-ciels. Mais au-delà de cette façade futuriste, Hong Kong dévoile une richesse culturelle inattendue. Les tramways, vieux de plus d’un siècle, sillonnent toujours les rues, offrant un contraste frappant avec le MTR, le métro ultra-moderne de la ville. Pour un aperçu authentique de la vie locale, visitez les marchés tels que celui de Mong Kok, où les habitants négocient tout, des poissons frais aux appareils électroniques. Vous serez étonné de voir à quel point la tradition et la modernité coexistent harmonieusement.

Deux mondes en un

Ce qui distingue vraiment Hong Kong, c’est sa capacité à mêler nature et urbanisation. À quelques minutes du tumulte du centre-ville se trouvent des sentiers de randonnée tranquilles, comme le célèbre Dragon’s Back, qui offre des vues panoramiques sur l’archipel. Vous pouvez également vous rendre à Victoria Peak pour avoir une vue époustouflante sur l’ensemble de la ville, ou échapper à l’agitation en visitant l’un des nombreux parcs tranquilles, tels que le Nan Lian Garden, un jardin chinois classique au milieu du béton. En fin de journée, après avoir pris le traversier de retour vers Macao, la sensation persistante est celle d’avoir vécu deux mondes en un, offrant une perspective enrichissante sur l’Asie d’aujourd’hui.


7. Tai-chi

Unsplash

Méditation en mouvement

Cet art martial chinois, souvent considéré comme une forme de “méditation en mouvement”, se pratique à l’aube dans de nombreux parcs et espaces ouverts de la ville. Il suffit de se promener tôt le matin le long du front de mer ou dans des endroits comme le jardin Lou Lim Ieoc pour observer des groupes d’habitants, de tous âges, s’adonnant à cette discipline avec une précision et une grâce impressionnantes.

L’art subtil du tai-chi

Techniquement parlant, le Tai-Chi à Macao est principalement de style Yang, caractérisé par ses mouvements lents, doux et circulaires. Contrairement à d’autres arts martiaux, il n’y a pas d’application de force brute. Au lieu de cela, l’accent est mis sur la fluidité, la maîtrise de la respiration et l’harmonisation du corps et de l’esprit. Chaque geste est méticuleusement orchestré, chaque posture a son importance. À Macao, ce n’est pas simplement une forme d’exercice, mais un art qui nécessite des années de pratique pour atteindre la perfection. Les maîtres locaux, avec des décennies d’expérience, offrent souvent des sessions pour les débutants, s’assurant que cet héritage est transmis à la nouvelle génération ainsi qu’aux visiteurs curieux.

Harmonie ancienne dans une ville moderne

Au-delà de la simple pratique physique, le Tai-Chi à Macao revêt une dimension culturelle et spirituelle. Il offre un contraste apaisant à l’agitation de la ville, un moment de calme et de concentration. Pour les visiteurs, se joindre à une session de Tai-Chi ou simplement observer ces mouvements en synchronie est une véritable immersion dans la culture locale. C’est aussi une occasion de comprendre comment, dans une ville aussi moderne et cosmopolite que Macao, les traditions ancestrales coexistent harmonieusement avec la modernité.


8. Îles en mer de Chine méridionale

Wikimedia



Joyaux insulaires

À une courte distance de Macao, les îles de la mer de Chine méridionale émergent comme des joyaux scintillants, offrant une évasion parfaite de l’agitation urbaine. Ces îles, dont certaines sont habitées et d’autres restent vierges, sont le théâtre de la richesse historique, de la biodiversité marine et des panoramas à couper le souffle. Pour ceux qui cherchent une escapade d’une journée depuis Macao, ces îles constituent un choix incontournable, promettant une immersion totale dans la beauté naturelle.

Histoire et importance stratégique

D’un point de vue historique et géopolitique, ces îles ont toujours été un sujet de fascination. Elles sont stratégiquement situées, ce qui les rend cruciales pour la navigation et le commerce. Au fil des ans, différentes dynasties et nations ont revendiqué leur souveraineté sur ces îles, témoignant de leur importance. En tant que voyageur, il est fascinant de noter les vestiges des anciennes colonies, les phares centenaires et les forts abandonnés qui parsèment certaines de ces îles. Ces structures, souvent envahies par la flore locale, offrent une perspective historique tout en servant de toile de fond pour des photographies pittoresques. C’est aussi la chance de se tenir sur un terrain contesté, de ressentir le poids de l’histoire sous chaque pas, qui rend la visite de ces îles si mémorable.

Paradis marin

Au-delà de l’histoire, les îles de la mer de Chine méridionale sont un paradis pour les amateurs de biodiversité marine. Les récifs coralliens qui entourent certaines de ces îles sont parmi les plus diversifiés du monde en termes de faune et de flore marines. Munissez-vous d’un masque et d’un tuba et plongez pour observer des coraux aux couleurs vives, des poissons exotiques et, si vous avez de la chance, des tortues de mer ou des raies majestueuses. Ces écosystèmes marins fragiles sont des univers en soi, offrant aux plongeurs et aux nageurs une expérience inoubliable. Après une journée passée à explorer les profondeurs, rien n’équivaut le plaisir de s’allonger sur une plage déserte, avec le doux murmure des vagues pour seule compagnie. Cette communion avec la nature, cette sensation d’être à des kilomètres de la civilisation tout en étant si près de Macao, est ce qui rend ces îles si spéciales et incontournables pour ceux qui visitent la région.