Qu’est ce qu’un vol intérieur?

Un vol où le départ et l’arrivée ont lieu dans le même pays.

Vol intérieur (Domestic flight) est le terme utilisé dans l’aviation civile pour désigner un vol où le départ et l’arrivée ont lieu dans le même pays. Si vous voyagez de Montréal à Vancouver ou de Paris à Marseille, vous serez à bord d’un vol intérieur, mais si vous voyagez entre Montréal et Paris, le terme sera plutôt vol international.


Le passeport est-il obligatoire pour un vol intérieur?

Si vous voyagez à l’intérieur d’un pays où vous détenez la citoyenneté ou la résidence permanente, une carte d’identité valide et officiellement reconnue comme un permis de conduire est suffisant. Par contre, si vous n’êtes pas citoyen ou ne détenez pas la résidence permanente du pays dans lequel vous prenez un vol intérieur, il est fortement recommandé d’avoir son passeport officiel en main afin de faciliter la procédure d’identification et s’assurer de pouvoir monter à bord.   

Combien de temps à l’avance est-il recommandé d’arriver à l’aéroport pour un vol intérieur?

Techniquement, votre heure d’arrivée à l’aéroport devrait être basée sur l’heure limite imposée par la compagnie aérienne pour procéder à votre enregistrement ou celle de vos bagages.

Si vous voyagez seulement avec un bagage à main et que vous avez pu procéder à votre enregistrement en ligne, vous pourriez courir le risque de réduire la période tampon. Par exemple, dans un aéroport moins fréquenté ou durant la basse saison, un délai de deux heures peut s’avérer suffisant.

Par contre, dans les grands aéroports ou durant les heures de haute fréquentation, il est fortement recommandé de se présenter au moins trois heures à l’avance afin d’avoir suffisamment de temps pour traverser les longues files d’attente au comptoir de service et à la sécurité.   

Quelle est la période de temps minimum à prévoir pour une connexion de vol intérieur?

Bien que la majorité des aéroports oblige les compagnies aériennes à respecter un minimum de temps entre deux connexions (c.-à-d. les compagnies ne peuvent tout simplement pas vendre de billet ne respectant pas cette limite), cette période tampon demeure néanmoins propice à être affecté par plusieurs facteurs et ce temps minimum pourrait s’avérer insuffisant. Il est commun de voir cette période tampon située entre 30 et 45 minutes pour les vols intérieurs. Cependant, cette période ne prend pas compte des délais possibles ou de la capacité des passagers à transiter d’un vol à l’autre (ex : voyager avec  de jeunes enfants ou des personnes âgées).

D’autres facteurs, comme l’arrivée à partir d’un vol international obligeant un passage au service de douanes et immigration, un changement de terminal aéroportuaire pour votre vol intérieur, ou même la réclamation et l’enregistrement des bagages lorsque vos vols ont été réservés séparément, sont aussi à considérer lors de l’évaluation de la période tampon nécessaire pour transiter. Il pourrait s’avérer judicieux de prévoir quelques heures entre deux connexions afin de vous assurer une tranquillité d’esprit.